•   Pour vous mettre en appétit du prochain patron et aider les dernières testeuses à finir la course, voici en avant-première le tuto du col tailleur de la robe.

      On assemble d'abord les pièces du haut. NB : Les instructions demandent d'avoir assemblé les parementures d'entournures à ce stade, pour cette version j'ai préféré le faire après. Dans cette version, l'endroit du corps est clair, l'endroit du col est foncé.

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur

      Coudre la partie longue du col et ses deux pointes avec les deux pièces endroit contre endroit. Ouvrir les coutures, recouper les marges dans les angles, et retourner le col sur l'envers.

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur

      Épingler la base du col de dessous (non thermocollé) endroit contre endroit de l'encolure dos et du début de l'encolure devant. Piquer en commençant et en terminant par un point d'arrêt sur les devants à 2 cm environ de la couture d'épaule.

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur

      Rabattre le col sur son envers.
      Avec le col pris en sandwich entre les deux, épingler endroit contre endroit chaque parementure devant contre chaque encolure devant, de l'épaule au premier cran (oblique), qu'on aura pris soin de cranter sur 1 cm (sur la parementure et sur le devant) de manière à ne pas avoir à intervenir en cours de piqûre. Il est inutile de cranter davantage le col.

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur
       Commencer à piquer à 2 cm de l'extrémité d'épaule de la parementure, jusqu'au prolongement du cran.

      Lever le pied de biche, et réaligner le bord des pièces de parementure, col et devant, en tirant un peu sur la parementure et le devant pour bien déployer le tissu autour du cran. Piquer jusqu'à la pointe du devant, puis jusqu'en bas de la parementure.

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur

      Résultat :

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur

      Faire de même pour l'autre côté de l'encolure, on peut même être joueur et commencer par le bas de la parementure en prenant soin d'épingler les couches à 0.1 cm devant le cran oblique.

      Cranter le cm de marges de couture aux extrémités de chaque piqure de parementure, sur les quatre couches de tissu.

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur

      Recouper les marges de l'encolure à 0.5 cm.

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur

      Coucher toutes les marges de couture vers l'intérieur du col en rempliant celle du col supérieur sur 0.8 à 1 cm, puis en l'épinglant sur la couture d'encolure.

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur

      Piquer en place à 0.1 cm de la couture d'encolure.

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur

      Repasser, et voilà à quoi cela devrait ressembler :

    [Perfect Hostess] Montage du col tailleur


    3 commentaires
  •   Aujourd'hui je vous propose de développer deux types d'ajustements correspondant à deux cas rencontrés lors des tests. Je vous laisse deviner qui me les a inspirés ;-) (1 et 2)

      1 - Ajustement forte poitrine sans pince

      Choisissez votre taille en vous basant sur le tour de buste au niveau des aisselles, là où c'est le plus large, et imprimez le patron sans marge de couture.
        Ex : TBA = 92 cm -> taille 42

      Mesurez votre tour de poitrine, auquel vous allez retirer le TP correspondant à la taille choisie. Le nombre de cm obtenu sera à ajouter en largeur à la totalité du devant au niveau de la ligne de poitrine, et donc la moitié de ce nombre pour un demi-devant.
        Ex : TP = 98 cm   TP-TP42 = 98-94 = 4 cm à ajouter en totalité, donc 2 cm en largeur par demi-devant.
        Nous allons également ajouter environ 2 cm en hauteur (c'est arbitraire : je pars du principe qu'on a besoin d'ajouter davantage en largeur qu'en hauteur, mais c'est à vous de valider en fonction de votre morphologie).

      La méthode suivante est un mélange de différentes méthodes que je trouve assez fonctionnel :

      Procédons aux découpes de la pièce du devant, en traçant les lignes suivantes :
    1. ligne poitrine, avec la pointe du sein (distance entre vos deux pointes de sein / 2)
    2. verticale dirigée vers le bas partant de cette pointe
    3. deux obliques : l'une à environ 35°de l'horizontale dirigée vers l'entournure, et l'autre arrivant à la mi-hauteur de l'entournure

    [Bésame Mucho] Ajustements forte poitrine et épaules larges et carrées 

       Découpez le long des lignes en préservant l'intégrité des points de pivot : côté supérieur de la verticale, entournures. Écarter les morceaux médiaux en préservant l'alignement de l'axe milieu, et les fixer en place  (ici : écartement prédéfini de 2 cm).
      Puis manipuler les autres morceaux jusqu'à trouver une position qui vous satisfasse : vous pouvez par exemple préférer que la largeur à l'ourlet reste inchangée :

    [Bésame Mucho] Ajustements forte poitrine et larges épaules

      Ou bien préférer une largeur à l'ourlet augmentée, ce qui réduit l'apparition de plis entre la poitrine et le côté des hanches, et produit une "pince côté" de moindre volume :

    [Bésame Mucho] Ajustements forte poitrine et larges épaules

      Ou bien choisir une solution mixte :

    [Bésame Mucho] Ajustements forte poitrine et larges épaules

    C'est mon choix !

      À partir de là, 3 options s'offrent à vous pour le devenir de cette pince côté dont le volume est à résorber d'une manière ou d'une autre :
    a) Coudre la pince : même sur de la maille, ce n'est pas un crime
    b) Résorber la longueur créée lors de la couture avec le dos (petites fronces à répartir sur une douzaine de cm sous l'aisselle, voire jusqu'à la taille si la pince est large)
    c)
    Retracer le côté de l'ourlet en le faisant remonter de la hauteur de la pince, remonter légèrement l'inflexion de la taille.

      On peut combiner les méthode b) et c) en diminuant l'embu à résorber à la poitrine et en remontant un peu le côté de l'ourlet.

    [Bésame Mucho] Ajustements forte poitrine et épaules larges et carrées

    Méthode b)

    [Bésame Mucho] Ajustements forte poitrine et larges épaules

    Comparaison avant / après élargissement

      2 - Ajustement épaules larges et hautes

      J'espère proposer une ligne largeur d'épaules sur les prochains patrons pour aider au choix de la taille vous correspondant le mieux. En attendant, pour la partie supérieure de ce patron-ci, imprimez la taille qui correspond à votre mesure de TBA.
      Sur le devant et le dos, tracez un point à la diagonale supérieure de l'extrémité de la ligne d'épaule, correspondant à la longueur et à la hauteur d'épaule que vous souhaitez ajouter, et retracez la ligne d'épaule. Retracez le haut de l'entournure en partant de la mi-hauteur. Augmentez la hauteur de la tête de manche et retracer cette dernière jusqu'à mi-hauteur.

    [Bésame Mucho] Ajustements forte poitrine et larges épaules

        N'hésitez pas à me faire part de vos résultats si vous avez utilisé l'une de ces méthodes !


    5 commentaires
  •   Rien de tel qu'un petit enchaînement de photos pour se mettre dans le bain. J'explique ici ma façon préférée de danser, il y en a bien d'autres.


    Essayez d'abord de découper votre tissu avec des gestes aussi compassés que nos amis ci-dessus

     Pressez les rubans thermocollants le long des épaules devant. Ce n'est pas l'option la plus propre si le tissu est d'une couleur différente, mais c'est celle que je trouve la plus pratique pour éviter l'étirement des épaules.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

     Blancs sur fond blanc, ils sont bien là

      Procédez aux réglages du point de sécurité extensible 4 fils de votre surjeteuse sur des chutes du tissu employé afin que les différents fils apparaissent bien tendus le long de la couture, et que le fil de l'aiguille de gauche n'apparaisse pas lorsque les deux morceaux assemblés sont écartés.
    Sur ce modèle star distribué par Lidl, j'ai employé pour l'assemblage jersey/jersey et jersey/interlock :
    - tension : 6/4.5/3/3
    - espacement des points : 2.6
    - transport différentiel : 1.75
    - doigt de largeur de point placé en position S
    - largeur de surplus à 6 mm
    (parce que je n'aime pas les gros surplus, même si le patron comporte des marges de 7 mm)

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

     Avec des bobines de 1000 m : meilleur compromis encombrement/longueur de fil nécessaire.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

    Voici l'aspect des coutures sur l'endroit (au dessus) et sur l'envers.

       Assemblez la bande d'encolure (+ des bracelets de manches dans ce cas particulier). Presser la bande repliée en plaçant les surplus de part et d'autre afin de bien aplatir les épaisseurs; on se retrouve avec un joli côté bien droit (à droite) qu'on orientera à l'extérieur et un moche côté tordu (à gauche) qu'on orientera contre le corps.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

    Vue de l'intérieur de la bande d'encolure repassée

      Les crans permettent de déduire quelle partie de la bande d'encolure va au dos, et quelles parties vont devant.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

    Alors ?

      Faire correspondre chaque cran ou couture de la bande d'encolure et de l'encolure à l'aide de trois pinces. 

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

      Puis ajoutez trois pinces au milieu de chaque espace vide pour mieux répartir le tissu.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

       Surjeter tout le tour de l'encolure (longueur de point 3, différentiel 1.75)

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

    Ne pas oublier de rentrer les fils dans la couture

      Je n'ai pas assemblé de ruban de propreté sur les marges de l'encolure dos car :
    1 - la flemme
    2 - 7% d'élasthanne dans le jersey utilisé

      Repasser en orientant les marges vers le bas. Ici, la bande d'encolure 4B dont la longueur fait 75% celle de l'encolure a été utilisée pour l'interlock bordeaux très extensible mais qui revient peu en place.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

    C'était visiblement un bon choix 

      Placer chaque tête de manche contre chaque entournure en faisant correspondre les crans devant et épaule, puis assembler à la surjeteuse (longueur 2.6, différentiel 2 (emmanchures) et 1.75 (côtés)). Repasser en couchant les marges vers la manche.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

      Faire de même pour assembler le côté et la manche à droite et à gauche, en commençant la couture en bas du T-shirt. Attention à :
    - la petite fantaisie de patronnage qui m'a poussée à ajouter 0.5 cm d'embu sur la poitrine devant.
    - à bien gérer le passage de la couture de bas d'emmanchure. Sur mes premiers T-shirts, la couche du haut avait tendance à être entrainée 5 mm en arrière ce qui était très énervant. Du coup, je la pince systématiquement 3 mm devant celle du dessous lors de la couture et je n'ai plus ce problème.
    Repasser en couchant les marges dans le dos.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

      Surfiler les marges des manches et du bas (tension 2/2/3/3, longueur 2.6, différentiel 1.75)

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

      Remplier les ourlets sur 2 cm et repasser pour fixer le pli.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

      Puis piquer en place à l'aiguille double sur une machine à coudre (sur mon Elna : largeur inter-aiguilles 4 mm, tension à 8/9, fil normal dans la canette, longueur de point 2.4 mm).
    NB : J'avais essayé une double bande de soluvlies du Freund Deunberg glissée dans l'ourlet sur d'autres T-shirts pour éviter l'immonde boudin qui se forme inévitablement entre les deux lignes de couture sur un tissu fin, et je trouve en effet le résultat meilleur. Ce jersey-ci avait une épaisseur suffisante pour que je me passe de cette astuce chronophage.

      Pour les bracelets de manche non détaillés dans le patron, je n'ai assemblé qu'une épaisseur de bracelet à l'endroit de la manche, surjeté le bord libre, replié le bracelet et fait une piqure double pour le fixer en place sur l'envers.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

      Surpiquez également les marges de couture de la bande d'encolure.

    [Bésame Mucho] La rumba pas-à-pas

    Ici avec une ligne de part et d'autre de la couture

      Voilà, pour partager vos interrogations, lamentations, retours d'expériences, trucs et astuces, c'est dans les commentaires !


    6 commentaires
  •   J'éprouve fréquemment certaines fixettes envers l'un ou l'autre des traits morphologiques de mes congénères. Fin juillet, c'étaient les carrures et largeurs d'épaules, à cause de la 2eme partie de ce billet à propos de la poitrine et de la question d'adaptations de bonnet dans les patrons de couture que je ne peux terminer prématurément faute de participation sous peine de raconter de la merde. Qu'à cela ne tienne, connais-toi toi-même a dit le sage, et j'en ai profité pour actualiser mon patron de corsage de base et tester deux outils disponibles sur le net.

    **********

      J'ai constaté au fil du temps à quel point m'était utile une petite silhouette en papier 1/10 pour avoir une idée de ce qu'il était permis d'espérer de l'allure d'un patron sur ma morphologie et tester des idées de vêtements. Aussi, suite à la lecture de cet article du webzine couture Louise, ai-je voulu tenter l'utilisation de MyBodyModel ; il s'agit d'une application qui se propose de reconstruire votre silhouette à partir de 25 mesures, et de vous fournir une vue de devant et de dos du gabarit obtenu afin de pouvoir dessiner des vêtements par dessus. En totale violation des CGU j'ai d'abord fait joujou avec les captures d'écran ramenées au 1/10 de ma stature, en partant de la silhouette obtenue en rentrant mes mensurations prises exactement comme indiqué sur le site puis en modifiant les paramètres pour aboutir à ma silhouette réelle, aux cotes vérifiées à l'aide d'un pied à coulisse.

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

    Silhouette obtenue avec mes mensurations réelles / avec mensurations corrigées / ensuite retracée manuellement

      Pour info, voici les correctifs effectués entre la silhouette de gauche et celle du milieu :
    - tour cou : +2
    - hauteur cou : +4
    - largeur épaules : +5 -> là c'est un problème puisqu'une simple longueur n'est pas respectée sur le dessin
    - tour buste supérieur (sous les aisselles) : +5
    - tour sous-poitrine : +10
    - taille : +2
    - hauteur cou-taille : +1
    - tour hanches hautes : +1
    - tour hanches basses : +1
    - tour cuisse : +1
    - tour genou : -1
    - tour mollet : -3
    - hauteur poitrine (avec soutien-gorge...): -5 (c'était le max permis sinon j'aurais essayé plus)

      Bref, soit je suis plate comme un chat écrasé soit il y a encore une marge d'optimisation non négligeable (faudrait qu'Althea et sa cage thoracique en cannelloni teste l'engin !) avec les points suivants, les deux premiers se retrouvant sur beaucoup de comparatifs d'utilisatrices que j'ai vus :
    - la taille et la carrure sont sous-estimées,
    - la poitrine est dessinée trop haut, avec les seins forcément projetés sur le côté en mode retour du marché avec un melon calé sous chaque aisselle.
    - le cou est trop court (ou mes clavicules sont trop droites ;-) )
    - la largeur d'épaule est sous-estimée
    - un bémol également sur les mollets dessinés en quilles de bowling.

      Et voici donc la superposition de la silhouette initiale et de la silhouette finale :

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

      Rien de spécial à ajouter sur la vue de dos, qui est cohérente avec le devant.

      Avis final : je dirais que c'est un très bon outil de départ (mon moi d'il y a dix ans l'aurait beaucoup apprécié au lieu de perdre son temps à tâtonner sur des silhouettes incertaines), le style du croquis est agréable à l'œil, mais la conformation du buste au dessus de la taille reste insuffisamment fidèle à la réalité. Le prix (29$) est un peu olé olé pour le service proposé, surtout qu'il faut repasser à la caisse à pridami si on veut modifier la moindre mensuration, mais faut croire que j'étais d'humeur woah super amazing sororitay le jour où j'ai craché au bassinet.

    **********

      Fin juillet, afin de reconstruire une base de corsage sans aisance sans suivre de méthode en particulier, je me suis également remesurée de fond en comble. Après avoir consciencieusement niqué un beau stylo fin pointé mes repères anatomiques au stabilo bleu, j'ai relevé pas moins de soixante dix mesures afin de garantir la fiabilité de la construction, les carrures ayant été double validées par un regard extérieur.

      Je voulais notamment disposer d'une base qui épouse l'entournure au plus juste, et déterminer quel était le repère le plus pertinent pour le côté de l'épaule (conclusion : le creux tout juste après l'extrémité de la clavicule), et pour le milieu dos de l'encolure (est classiquement conseillée le milieu de la 7eme vertèbre cervicale, la plus protrusive, mais ici ça tombe trop bas donc j'ai pris entre la 6eme et la 7eme) et se rendre compte que se servir de la mesure taille-encolure milieu devant induit complètement en erreur si on la prend à plat. 

      J'ai volontairement choisi de ne pas dessiner une encolure serrée car je déteste ça et que mes trapèzes musculeux ne forment pas de cassure évidente à la base du cou, et de rester sur un confortable 40cm. C'est la seule mesure que j'ai artificiellement orientée, et je pourrais la réduire à 38-39cm en cas de besoin d'un col plus fermé. 

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

    Encolure et entournures sont bordées de droit fil thermocollant pour éviter leur étirement.

      La première toile, en gris, s'est avérée très satisfaisante. Les uniques correctifs ont consisté à réduire la longueur d'épaule de 0,5cm et à modifier légèrement la répartition du volume entre l'épaule devant et l'épaule dos pour avoir des pentes moins dissemblables.

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

    Flèches bleues : extrémités d'épaule corrigées

    **********

      Sur ces entrefaites, appâtée par un message d'Althea sur T&N j'ai ensuite testé le PatternLab de Ralph Pink. Une application en angliche de londonie où il est encore question de se mesurer, cette fois pour obtenir un patron de base paramétrable selon l'aisance/marges/type de découpe/longueur/présence de manches souhaitées, tout ça pour la modique de somme de £7,99 ! Quand ton pricing rencontre mon picsouing, une belle histoire peut commencer. J'ai donc choisi une base de torse sans aisance avec découpe bretelle devant et pince d'épaule sur le dos, en reprenant les mensurations utilisées pour ma propre base.

      Les mesures à prendre pour un torse avec manche sont au nombre de 18. À chaque mesure rentrée, le logiciel indique quelle serait la mesure choisie par lui s'il devait la prédire, et quelle est la fourchette de mesures au delà de laquelle il ne garantit pas un tracé harmonieux.

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

    Les différences :
    -  sur ma base, j'ai réparti au mieux le volume des pinces afin que les courbes de côté dos et devant restent identiques. Avec PatternLab, elles sont plus accentuées, et avec le côté devant  plus concave que le dos.

    - la pente d'épaule est plus horizontale chez PatternLab
    - les entournures sont moins creusées au niveau des aisselles
    - l'encolure dos est moins creusée, et un peu plus large
    - la pince poitrine est 0,5cm moins large

      Sinon les dimensions indiquées sont respectées. Reste que le logiciel n'a pas (encore ?) des dizaines d'options pour traiter les mensurations rentrées ; par exemple en lui donnant une profondeur d'entournure à 19,5 cm alors que la valeur prédite est 21,3 cm, je pense que pour respecter la valeur de tour d'épaule de l'utilisatrice le logiciel s'adapte en montant le point d'épaule, alors que je m'adapte en creusant le bas.

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

    PatternLab/BoisjolyLab (les deux avec la marge d'1 cm conservée aux entournures)

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

    Là on voit bien que la pente d'épaule n'est pas assez forte chez PatternLab

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

     Il reste un petit pli de cambrure sur ma base, mais la position des pinces du ma version crée moins de plis, on sent que ça flotte moins au niveau du ventre et des fesses.

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

    J'imagine que la petit poche de fesses sur la version PatternLab est accentuée par la longueur dos qui était de façon non négociable plus grande que sur ma base.

    Corsage de base 2019 : on prend la même et on recommence

      Faut pas trop s'attarder sur le fait que les carreaux semblent parfois obliques : c'est qu'ils n'étaient pas tout à fait droits, et même en coupant strictement symétriquement après avoir tiré sur le tissu, ça a tendance à se remettre un peu comme c'était avant.

      En définitive, voilà un outil qui vaut largement son prix pour peu qu'on sache se mesurer précisément. Même si le résultat n'est pas dans mille, c'est un point de départ solide sur lequel on peut ensuite jouer manuellement en y reportant ses mensurations non prises en compte, par exemple [longueur milieu encolure-taille], ou [longueur côté épaule-pointe sein]. Et si on a déjà une idée des problèmes qu'on rencontre habituellement (pour ma part : dos trop long, milieu devant trop court, carrure devant trop courte, plis à la poitrine), le travail de modification devrait être moins hésitant.

      Question expérience utilisateur je reconnais avoir été bluffée par la fluidité et le niveau de détail du processus. Le seul moment où on a vaguement pu m'entendre grogner c'est quand je ne suis pas parvenue à retrouver l'onglet dans lequel modifier mes mesures (indice : "edit" à côté du nom de votre profil), et quand il était expliqué comment prendre les repères sur le T-shirt blanc de la mannequin (indice : une meuf en soutif c'est plus parlant, pis on peut tout aussi bien écrire dessus). J'ai trouvé excellente la solution trouvée pour permettre au client de corriger des mesures inadéquates sans profiter de son accès pour rhabiller tous ses proches ni devoir repasser systématiquement à la caisse : en effet, seules les mensurations de TP, TT et TH ne sont modifiables que trois fois, les autres mesures restant ajustables à l'envi. On peut ainsi générer de multiples bases sous forme de PDF afin de déterminer laquelle est la plus juste.

      Me voilà donc parée pour de nouvelles aventures encore plus sur mesure ! J'espère que ces retours vous auront été utiles, et je suis toujours curieuse d'entendre les vôtres sur ces outils ou d'autres du même type que vous auriez été amenés à utiliser.


    23 commentaires
  •   Assez tôt dans la genèse de Hanging Song j'ai été motivée par la perspective d'en décliner une robe longue avec ajout d'un lien coulissant à la taille. L'allure que prendrait la robe sous la ceinture restait indéfinie : simple allongement ? Ajout de panneaux froncés ? Ajout de panneaux froncés et asymétriques ? Et quelle longueur ??

      Pour en décider je me suis laissée guider par l'élu acheté le jour même de sa découverte : un ravissant et fin crêpe de viscose du diable trouvé une fois encore chez Sacrés Coupons, le meilleur des meilleurs de la butte Montmartre (cri du cœur non sponsorisé). Position sur l'échelle du fuyant à environ 7/10, soit pas tout à fait suffisante pour tenter un gélatinage.

      Les photos ont été prises hier alors qu'il était sensé pleuvoir #lanormandie, nous avons donc eu une excellente fin d'après-midi qui m'a permis d'étrenner cette robe alors que soufflait un vent chaud.

    [Hanging Song] Adaptation en robe

    Photos ©Madame Grès (la vraie)

    Les détails techniques :
    - haut en taille 40/42 avec ajustement du devant à un bonnet C et réhausse d'1 cm, avec pattes de boutonnage entoilées à la G785 (je recommande).
    - ajout d'une coulisse de lien spaghetti à la taille (d'où le choix de la taille 42 pour avoir plus de fronces), et broderie du tissu à la va-comme-je-te-pousse au niveau des trous de sortie du lien.
    - bretelles coupées dans le biais, dont la largeur de 9 mm a été ajustée aux anneaux parme récupérés d'un soutien-gorge afin pour rendre leur longueur ajustable.
    - panneau froncé 1 : 48 x 200 cm de circonférence, froncé puis cousus endroit contre endroit du débardeur
    - panneau froncé 2 : 33 x 260 cm de circonférence, simple rempli froncé puis apposé sur l'endroit du premier panneau, cousu en place en laissant 1 cm de volant libre, puis marges surjetées ensemble. J'avais hésité à faire la même finition sur le panneau du haut, et c'est peut-être ce qui va finir par se passer (spoiler). Ourlet roulotté en bas.

    [Hanging Song] Adaptation en robe

    Bretelles lingerie + coutures anglaises + coulisse de lien de taille + envers des boutons similaire à l'endroit

    [Hanging Song] Adaptation en robe

    Boutons pressions en plastique aspect métallisé Prym + tirelibibis cuivrés de chez Fil 2000.

    [Hanging Song] Adaptation en robe

    Personne pénétrée de la joie simple d'offrir à la Nature la vision d'un devant symétrique.

    [Hanging Song] Adaptation en robe

      Verdict : on ne se prend pas les jambes dedans, elle ne marque pas trop l'élastique de la culotte (le premier volant est fixé très bas, sensation inhabituelle), mais la longueur est un poil excessive, je remonterai probablement le premier volant de 2 cm dès que la flemme regardera ailleurs. D'ailleurs si c'était à refaire, je remonterais carrément le premier panneau de 5-7 cm et en réduirais la circonférence de 40 cm.

    [Hanging Song] Adaptation en robe

      Contrairement au crêpe plus épais de la robe aux bâtonnets glacés qui a un rendu très frais, le toucher de cette viscose légère rappelle un nez de cheval. Tiédeur qui couplée à la longueur rendra cette robe moins agréable par temps caniculaire.

    [Hanging Song] Adaptation en robe

    Bleuets sans chiendent

    [Hanging Song] Adaptation en robe

    Quoique...

    [Hanging Song] Adaptation en robe

    Chatons de gouttière (authentiques)

    [Hanging Song] Adaptation en robe

    Vaches laitières dans leur écrin de verdure


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique